Conférence : Les femmes durant la Shoah

Jeudi 24 novembre 2022 de 18h à 20h
Par Carol Mann, historienne et sociologue, auteur du livre « Nous partons pour une destination inconnue, femmes juives pendant la Shoah en France » ; Yvonne Salamon auteur du livre « Je suis née à Bergen-Belsen »  et Renée Dray Bensousan historienne.

Si les témoignages de rescapées de camps et centres de mise à mort aujourd’hui très abondants sont indispensables à la construction de notre mémoire collective, ils ne peuvent se substituer à l’analyse des évènements par l’historien et les sciences humaines. 3 auteures, Carol Mann, Yvonne Salamon et renée Dray Bensousan, mêlent leur voix, leur histoire, leur réflexion et recherche sur l’expérience des femmes durant la Shoah et les politiques de répression : une analyse genrée de leur expérience de vie personnelle, leur priorité, leur manière d’agir, leur ressource propre de créativité, leur stratégie de survie.

Carol Mann présentera son livre « Nous partons pour une destination inconnue, femmes juives pendant la Shoah en France » édition Albin Michel, 2020.

Après vingt-cinq ans passés à observer le vécu et le comportement des femmes dans des zones de conflit du monde entier (Bosnie, Afghanistan, RDC, Kurdistan...), Carol Mann, historienne et sociologue, a voulu étudier dans la même perspective « genrée », l'expérience des femmes pendant la Shoah en France, À travers l'étude de journaux intimes et de plusieurs milliers de lettres écrites pour la plupart au camp de Drancy, leurs autrices, obsédées jusqu'au bout par la survie de leurs proches, ignorant encore ce qui les attend dans les camps de la mort, l'auteure étudie la situation des femmes, mères juives en France durant la Seconde Guerre mondiale. Elle propose une analyse de la sociologie des victimes, qu'elles soient israélites françaises, réfugiées de l'est, bourgeoises ou femmes du peuple.

Yvonne Salamon présentera son livre « Je suis née à Bergen-Belsen » édition Plon, 2020.

75 ans après la libération du camp de concentration allemand de Bergen-Belsen, ce livre réunit deux témoignages forts et inspirants. Celui d'Hélène, résistante française arrêtée, torturée puis déportée dans le camp. Et celui d'Yvonne, sa fille, née là-bas. Un récit à deux voix où Hélène livre un témoignage puissant tandis qu'Yvonne questionne l'Histoire, son identité, allant jusqu'à dévoiler d'incroyables secrets familiaux.

Renée Dray Bensousan

Après avoir passé de nombreuses années sur les archives de la Shoah à Marseille, Renée Dray-Bensousan s’est intéressée au sort des femmes dans les camps. Elle nous livrera le combat de ces femmes, des politiques aux « raciales », destinées à une mort certaine et qui osent combattre les nazis en utilisant toute sortes de moyens. Elles résistent par la « survie », le sabotage, avec les armes de l’esprit et finissent même par la révolte et la lutte armée. Certaines d’entre elles , très peu, ont survécu et nous ont laissé leurs témoignages ou leurs écrits. La typologie proposée est choisie en fonction de leurs actions

En lien avec le mémorial des déportations

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles.

Jeudi 24 novembre 2022 de 18h à 20h
Par Carol Mann, historienne et sociologue, auteur du livre « Nous partons pour une destination inconnue, femmes juives pendant la Shoah en France » ; Yvonne Salamon auteur du livre « Je suis née à Bergen-Belsen »  et Renée Dray Bensousan historienne.

Si les témoignages de rescapées de camps et centres de mise à mort aujourd’hui très abondants sont indispensables à la construction de notre mémoire collective, ils ne peuvent se substituer à l’analyse des évènements par l’historien et les sciences humaines. 3 auteures, Carol Mann, Yvonne Salamon et renée Dray Bensousan, mêlent leur voix, leur histoire, leur réflexion et recherche sur l’expérience des femmes durant la Shoah et les politiques de répression : une analyse genrée de leur expérience de vie personnelle, leur priorité, leur manière d’agir, leur ressource propre de créativité, leur stratégie de survie.

Carol Mann présentera son livre « Nous partons pour une destination inconnue, femmes juives pendant la Shoah en France » édition Albin Michel, 2020.

Après vingt-cinq ans passés à observer le vécu et le comportement des femmes dans des zones de conflit du monde entier (Bosnie, Afghanistan, RDC, Kurdistan...), Carol Mann, historienne et sociologue, a voulu étudier dans la même perspective « genrée », l'expérience des femmes pendant la Shoah en France, À travers l'étude de journaux intimes et de plusieurs milliers de lettres écrites pour la plupart au camp de Drancy, leurs autrices, obsédées jusqu'au bout par la survie de leurs proches, ignorant encore ce qui les attend dans les camps de la mort, l'auteure étudie la situation des femmes, mères juives en France durant la Seconde Guerre mondiale. Elle propose une analyse de la sociologie des victimes, qu'elles soient israélites françaises, réfugiées de l'est, bourgeoises ou femmes du peuple.

Yvonne Salamon présentera son livre « Je suis née à Bergen-Belsen » édition Plon, 2020.

75 ans après la libération du camp de concentration allemand de Bergen-Belsen, ce livre réunit deux témoignages forts et inspirants. Celui d'Hélène, résistante française arrêtée, torturée puis déportée dans le camp. Et celui d'Yvonne, sa fille, née là-bas. Un récit à deux voix où Hélène livre un témoignage puissant tandis qu'Yvonne questionne l'Histoire, son identité, allant jusqu'à dévoiler d'incroyables secrets familiaux.

Renée Dray Bensousan

Après avoir passé de nombreuses années sur les archives de la Shoah à Marseille, Renée Dray-Bensousan s’est intéressée au sort des femmes dans les camps. Elle nous livrera le combat de ces femmes, des politiques aux « raciales », destinées à une mort certaine et qui osent combattre les nazis en utilisant toute sortes de moyens. Elles résistent par la « survie », le sabotage, avec les armes de l’esprit et finissent même par la révolte et la lutte armée. Certaines d’entre elles , très peu, ont survécu et nous ont laissé leurs témoignages ou leurs écrits. La typologie proposée est choisie en fonction de leurs actions

En lien avec le mémorial des déportations

Accès libre à l'auditorium dans la limite des places disponibles.