MARDI DE L'HISTOIRE : CONFÉRENCE

Mardi 30 janvier 2018, à 18h 

Persécutions et répressions pendant la Seconde Guerre mondiale, histoire et mémoire des déportations depuis Marseille

Conférence de Thomas Fontaine, historien, directeur du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne et Olivier Lalieu, historien, responsable de l'aménagement des lieux de mémoire et des projets externes, Mémorial de la Shoah, animée par Robert Mencherini, professeur honoraire d’histoire contemporaine.

Historien, Thomas Fontaine a soutenu en 2013 une thèse de doctorat sur les déportations de répression au départ de France. Responsable du groupe de recherche de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation qui a publié en 2004 le Livre-Mémorial des déportés partis de France arrêtés par mesure de répression, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Les oubliés de Romainville. Un camp allemand en France, 1940-1944 (Tallandier, 2005); et Déportations & génocide, l’impossible oubli (Tallandier, 2009). Il est aujourd'hui le directeur du Musée de la Résistance nationale.

Olivier Lalieu, historien, est responsable de l'aménagement des lieux de mémoire et des projets externes, Mémorial de la Shoah. Il est auteur de La Déportation fragmentée. Les anciens déportés parlent de politique (Boutique de l’histoire, 1994) et de plusieurs articles et communications sur la mémoire de la déportation. Il achève, sous la direction d’Annette Wieviorka, une thèse de doctorat sur l’histoire du mouvement déporté. Il a également publié, en 2005 chez Tallandier, La Zone grise ? La Résistance française à Buchenwald. 

Visuel : Le goûter des enfants à l’hôtel Bompard, 1942, photographie Julia Pirotte, coll. MHM, inv. 1986.8.51

Mardi 30 janvier 2018, à 18h 

Persécutions et répressions pendant la Seconde Guerre mondiale, histoire et mémoire des déportations depuis Marseille

Conférence de Thomas Fontaine, historien, directeur du Musée de la Résistance nationale à Champigny-sur-Marne et Olivier Lalieu, historien, responsable de l'aménagement des lieux de mémoire et des projets externes, Mémorial de la Shoah, animée par Robert Mencherini, professeur honoraire d’histoire contemporaine.

Historien, Thomas Fontaine a soutenu en 2013 une thèse de doctorat sur les déportations de répression au départ de France. Responsable du groupe de recherche de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation qui a publié en 2004 le Livre-Mémorial des déportés partis de France arrêtés par mesure de répression, il est l'auteur de plusieurs ouvrages dont Les oubliés de Romainville. Un camp allemand en France, 1940-1944 (Tallandier, 2005); et Déportations & génocide, l’impossible oubli (Tallandier, 2009). Il est aujourd'hui le directeur du Musée de la Résistance nationale.

Olivier Lalieu, historien, est responsable de l'aménagement des lieux de mémoire et des projets externes, Mémorial de la Shoah. Il est auteur de La Déportation fragmentée. Les anciens déportés parlent de politique (Boutique de l’histoire, 1994) et de plusieurs articles et communications sur la mémoire de la déportation. Il achève, sous la direction d’Annette Wieviorka, une thèse de doctorat sur l’histoire du mouvement déporté. Il a également publié, en 2005 chez Tallandier, La Zone grise ? La Résistance française à Buchenwald. 

Visuel : Le goûter des enfants à l’hôtel Bompard, 1942, photographie Julia Pirotte, coll. MHM, inv. 1986.8.51