VISITE COUP DE COEUR ET CONFÉRENCE

De Berlin à Marseille : les chemins de Walter Benjamin

MARDI 18 SEPTEMBRE À 12H30 ET À 18H


Par Anne Roche , essayiste, écrivain (roman, récit, théâtre), Anne Roche est professeur de littérature française à l'université d'Aix-Marseille ; elle est l'auteur de nombreux ouvrages théoriques et critiques, dont Exercices sur le tracé des ombres, Walter Benjamin, éditions Chemin de Ronde, coll « Strette », 2010. 

Carte Blanche à 12h30 
Visite coup de cœur en séquence 13 du parcours permanent des collections
En accès libre.

Sur réservation : 0491553600/ musee-histoire@marseille.fr

Conférence à 18h
« Homme des foules » comme Poe ou Baudelaire, « rêveur définitif » à la manière des surréalistes, passant des architectures rêvées des utopistes aux concrétions urbaines des capitales, Benjamin a su regarder comme personne Berlin, Paris, et Marseille : apportant à chaque ville la perspective en profondeur de l’histoire, la vivacité de saisie du présent et la projection des futurs.

Programmée par le musée d'Histoire de Marseille, dans le cadre du cycle « Les Mardis de l’Histoire », à l’auditorium du musée, en libre accès dans la limite des 200 places disponibles.

De Berlin à Marseille : les chemins de Walter Benjamin

MARDI 18 SEPTEMBRE À 12H30 ET À 18H


Par Anne Roche , essayiste, écrivain (roman, récit, théâtre), Anne Roche est professeur de littérature française à l'université d'Aix-Marseille ; elle est l'auteur de nombreux ouvrages théoriques et critiques, dont Exercices sur le tracé des ombres, Walter Benjamin, éditions Chemin de Ronde, coll « Strette », 2010. 

Carte Blanche à 12h30 
Visite coup de cœur en séquence 13 du parcours permanent des collections
En accès libre.

Sur réservation : 0491553600/ musee-histoire@marseille.fr

Conférence à 18h
« Homme des foules » comme Poe ou Baudelaire, « rêveur définitif » à la manière des surréalistes, passant des architectures rêvées des utopistes aux concrétions urbaines des capitales, Benjamin a su regarder comme personne Berlin, Paris, et Marseille : apportant à chaque ville la perspective en profondeur de l’histoire, la vivacité de saisie du présent et la projection des futurs.

Programmée par le musée d'Histoire de Marseille, dans le cadre du cycle « Les Mardis de l’Histoire », à l’auditorium du musée, en libre accès dans la limite des 200 places disponibles.