Musée d'Histoire de Marseille

Musée d'Histoire de Marseille

Samedi 26 février à 16h30

Observons et questionnons la laideur. Entre fascination et subjectivité, venez découvrir les collections du musée d’histoire sous le prisme du laid. Monstres de la mythologie Grecque, gargouilles diaboliques du Moyen Age, sculptures de squelettes souriants voire même un certain immeuble fameux du Corbusier.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)

Sans réservation

Visuel : Buste dit de Milon ou de Saint Victor IIe siécle coll Musée d'histoire de Marseille

Samedi 26 février à 16h30

Observons et questionnons la laideur. Entre fascination et subjectivité, venez découvrir les collections du musée d’histoire sous le prisme du laid. Monstres de la mythologie Grecque, gargouilles diaboliques du Moyen Age, sculptures de squelettes souriants voire même un certain immeuble fameux du Corbusier.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)

Sans réservation

Visuel : Buste dit de Milon ou de Saint Victor IIe siécle coll Musée d'histoire de Marseille


Samedi 26 février 2022 à 15h
 

En présence de Katharina Bellan, docteure en études cinématographiques et histoire, Aix-Marseille université.

À Marseille, durant la Seconde Guerre mondiale, Dave et Jim, deux soldats britanniques évadés, trouvent refuge dans le quartier du Vieux-Port cerné par l'armée allemande. Ils s'allient à la résistance locale en venant au secours d'une jeune Marseillaise, Lise, alors qu'elle est agressée par un soldat ennemi. Mais ce quartier en dédales étant devenu le repaire idéal de nombreux dissidents et résistants, l'état-major allemand décide de le détruire totalement en janvier 1943 à l'aide de sept puissantes charges explosives.

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.


Samedi 26 février 2022 à 15h
 

En présence de Katharina Bellan, docteure en études cinématographiques et histoire, Aix-Marseille université.

À Marseille, durant la Seconde Guerre mondiale, Dave et Jim, deux soldats britanniques évadés, trouvent refuge dans le quartier du Vieux-Port cerné par l'armée allemande. Ils s'allient à la résistance locale en venant au secours d'une jeune Marseillaise, Lise, alors qu'elle est agressée par un soldat ennemi. Mais ce quartier en dédales étant devenu le repaire idéal de nombreux dissidents et résistants, l'état-major allemand décide de le détruire totalement en janvier 1943 à l'aide de sept puissantes charges explosives.

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mardi 22 février à 18h

Par Katharina Bellan, docteure en études cinématographiques et histoire, Aix-Marseille université.

Présentation de l’ouvrage du même titre, publié aux PUP en septembre 2021, accompagnée d’une projection de séquences de films qui traduisent la démarche de l’auteur : découvrir dans les arrières plans, les détails, ce qui échappe au premier regard de la ville filmée, mais qui permet selon la méthode indiciaire chère à Carlo Ginzburg, défenseur de la micro histoire, de révéler des mises en récit des événements qui jalonnent l’histoire de Marseille.

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mardi 22 février à 18h

Par Katharina Bellan, docteure en études cinématographiques et histoire, Aix-Marseille université.

Présentation de l’ouvrage du même titre, publié aux PUP en septembre 2021, accompagnée d’une projection de séquences de films qui traduisent la démarche de l’auteur : découvrir dans les arrières plans, les détails, ce qui échappe au premier regard de la ville filmée, mais qui permet selon la méthode indiciaire chère à Carlo Ginzburg, défenseur de la micro histoire, de révéler des mises en récit des événements qui jalonnent l’histoire de Marseille.

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mercredi 16 février à 15h

À partir de 8 ans.

Des anciens remparts aux vieilles tours, du bassin d’eau douce au quai du port et de la voie dallée à la terrasse funéraire, les enfants vont arpenter le site à la recherche de détails qu’ils devront ensuite observer attentivement afin de reconstituer, tels des archéologues, l’apparence du site à l’époque romaine. L’assemblage des tessons d’un vase cassé leur sera d’un grand secours dans cette mission délicate…

 

Tarifs : adulte : gratuit  / de 5 à 18 ans : 4 euros / moins de 5 ans : gratuit. Sur réservation au 0491553600 / musee-histoire@marseille.fr

 

Mercredi 16 février à 15h

À partir de 8 ans.

Des anciens remparts aux vieilles tours, du bassin d’eau douce au quai du port et de la voie dallée à la terrasse funéraire, les enfants vont arpenter le site à la recherche de détails qu’ils devront ensuite observer attentivement afin de reconstituer, tels des archéologues, l’apparence du site à l’époque romaine. L’assemblage des tessons d’un vase cassé leur sera d’un grand secours dans cette mission délicate…

 

Tarifs : adulte : gratuit  / de 5 à 18 ans : 4 euros / moins de 5 ans : gratuit. Sur réservation au 0491553600 / musee-histoire@marseille.fr

 

Dimanche 13 février 2022

À l’occasion de la 2e édition d’Au bout la Mer, Archaos-Pôle National Cirque vous invite le temps d’une journée à vivre une envolée circassienne ! A Marseille, sur et autour de La Canebière, le cirque se fera terre d’union entre mer et air !

Dans ce cadre, le musée d’histoire accueille et propose différents temps forts adaptés à la thématique de cette nouvelle édition :

  • Visite animée en famille : Grimaces et contorsions, venez mimer et singer les œuvres du musée !

Dimanche 13 février 2022 de 10h à 12h et de 15h30 à 17h30

Enfants à partir de 7 ans accompagnés d’un adulte

A l’occasion de la venue du cirque au musée, nous jouerons aux comédiens avec les masques antiques, nous deviendrons des acrobates pour rentrer dans une amphore, nous singerons les expressions du Roi René et celles des personnages de la prédication de Marie Madeleine...

Tarifs : adulte : Entrée à l'exposition ( 6 euros / tarif réduit : 3 euros) / de 5 à 18 ans : 4 euros. Sur réservation au 0491553600 / musee-histoire@marseille.fr
 

  • Spectacle :Hétre, solo de danse aérienne dans le site du Port antique


Dimanche 13 février à 14h30 et 16h

Tout public, 25 minutes
Par la compagnie Libertivore

Écriture, mise en scène / Fanny Soriano, Interprétation / Kamma Rosenbeck
Ce spectacle, entre danse et cirque, doit sa force à sa simplicité et à l’authenticité du geste. Un corps à corps harmonieux et hypnotique entre un agrès hors du commun et une jeune femme en pleine métamorphose

Entrée libre

Dimanche 13 février 2022

À l’occasion de la 2e édition d’Au bout la Mer, Archaos-Pôle National Cirque vous invite le temps d’une journée à vivre une envolée circassienne ! A Marseille, sur et autour de La Canebière, le cirque se fera terre d’union entre mer et air !

Dans ce cadre, le musée d’histoire accueille et propose différents temps forts adaptés à la thématique de cette nouvelle édition :

  • Visite animée en famille : Grimaces et contorsions, venez mimer et singer les œuvres du musée !

Dimanche 13 février 2022 de 10h à 12h et de 15h30 à 17h30

Enfants à partir de 7 ans accompagnés d’un adulte

A l’occasion de la venue du cirque au musée, nous jouerons aux comédiens avec les masques antiques, nous deviendrons des acrobates pour rentrer dans une amphore, nous singerons les expressions du Roi René et celles des personnages de la prédication de Marie Madeleine...

Tarifs : adulte : Entrée à l'exposition ( 6 euros / tarif réduit : 3 euros) / de 5 à 18 ans : 4 euros. Sur réservation au 0491553600 / musee-histoire@marseille.fr
 

  • Spectacle :Hétre, solo de danse aérienne dans le site du Port antique


Dimanche 13 février à 14h30 et 16h

Tout public, 25 minutes
Par la compagnie Libertivore

Écriture, mise en scène / Fanny Soriano, Interprétation / Kamma Rosenbeck
Ce spectacle, entre danse et cirque, doit sa force à sa simplicité et à l’authenticité du geste. Un corps à corps harmonieux et hypnotique entre un agrès hors du commun et une jeune femme en pleine métamorphose

Entrée libre

Mercredi 9  février à 15h

Du chasseur cueilleur de la grotte Cosquer à l'architecte Le Corbusier en passant par le bon Roi René, partez à la découverte des célèbres personnages et des anonymes qui ont fait l'histoire de Marseille.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)
Sans réservation

Mercredi 9  février à 15h

Du chasseur cueilleur de la grotte Cosquer à l'architecte Le Corbusier en passant par le bon Roi René, partez à la découverte des célèbres personnages et des anonymes qui ont fait l'histoire de Marseille.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)
Sans réservation

Samedi 5 février de 14h30 à 16h

Au sein du parcours permanent, venez découvrir l'histoire maritime de Marseille de l’Antiquité à nos jours au travers des collections évoquant le thème du voyage (les épaves des navires grecs et romains...), les échanges de techniques (les céramiques médiévales d' inspiration arabo-andalouse...), le commerce maritime (les Indiennes importées puis fabriquées à Marseille)…

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)
Sans réservation

Samedi 5 février de 14h30 à 16h

Au sein du parcours permanent, venez découvrir l'histoire maritime de Marseille de l’Antiquité à nos jours au travers des collections évoquant le thème du voyage (les épaves des navires grecs et romains...), les échanges de techniques (les céramiques médiévales d' inspiration arabo-andalouse...), le commerce maritime (les Indiennes importées puis fabriquées à Marseille)…

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)
Sans réservation

Mardi 1 février à 18h

Film réalisé par Agnès Maury (Les Films du Papillon), 60 mn
En présence de Jean-Marie Guillon, Professeur des universités émérite, Aix-Marseille Université, UMR TELEMMe - CNRS et Agnès Maury


Revenir sur le parcours de recherche d’un historien et faire le point, en film, sur les apports de ses travaux à son objet de recherche, c’est ce que TELEMMe a proposé à Jean-Marie Guillon. Historien de la Résistance en Provence, il a accepté cette invitation à nous parler et à nous montrer en images l’originalité de son approche au regard de l’historiographie foisonnante de cette période historique. Filmé par Agnès Maury sur différents lieux qui reflètent son parcours – bibliothèque, lieux de commémoration de la résistance en Provence, etc. – Jean-Marie Guillon nous offre un moment de pause et de réflexion autour de cette question résolument d’actualité : qu’est-ce que résister veut dire ?

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mardi 1 février à 18h

Film réalisé par Agnès Maury (Les Films du Papillon), 60 mn
En présence de Jean-Marie Guillon, Professeur des universités émérite, Aix-Marseille Université, UMR TELEMMe - CNRS et Agnès Maury


Revenir sur le parcours de recherche d’un historien et faire le point, en film, sur les apports de ses travaux à son objet de recherche, c’est ce que TELEMMe a proposé à Jean-Marie Guillon. Historien de la Résistance en Provence, il a accepté cette invitation à nous parler et à nous montrer en images l’originalité de son approche au regard de l’historiographie foisonnante de cette période historique. Filmé par Agnès Maury sur différents lieux qui reflètent son parcours – bibliothèque, lieux de commémoration de la résistance en Provence, etc. – Jean-Marie Guillon nous offre un moment de pause et de réflexion autour de cette question résolument d’actualité : qu’est-ce que résister veut dire ?

Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mardi 25 janvier à 18h

Par Manuel Moliner, conservateur en chef du Patrimoine et directeur du service archéologique, musée d'Histoire de Marseille

Les fouilles archéologiques entreprises au quartier du Panier depuis 1985 ont confirmé les origines de la Cité grecque vers 600 av. J.-C. comme l’occupation continue du site jusqu’à nos jours. Des investigations “hors les murs antiques” ont révélé l’importance chronologique et sociétale du monde des morts sous les remparts. Le “hasard” des découvertes et l’importance des archives du sous-sol ont renouvelé la connaissance de Marseille antique toujours documentée par les fouilles actuelles. La période romaine, malgré les travaux de Fernand Benoit après guerre puis le grand chantier de la Bourse dans les années 80, était peu étudiée car Massalia la grecque focalisait l’attention des chercheurs. La rigueur de l’archéologie urbaine de nos jours avec la mise en évidence d’une romanité forte, omniprésente, a conduit à reprendre la question dans des recherches thématiques comme les mobiliers, l’habitat domestique avec ses pavements de sols particuliers, l’urbanisme, hérité de la ville grecque mais avec des nouveautés et les nécropoles. Ces sites archéologiques ont été rigoureusement fouillés mais l’état de conservation des vestiges, dégradés par le temps et par les hommes ne permet pas leur mise en valeur sur place. La diffusion des connaissances écrites et maintenant numériques en restitue toute l’importance scientifique et la grandeur patrimoniale. Les monuments de Massilia que l’on découvre aujourd’hui aux Docks romains et au Port Antique, comme ceux disparus, témoignent parfaitement de la spécificité de la ville romaine.

 

Accessible également en live et en replay sur la chaine youtube Musées de Marseille
Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Mardi 25 janvier à 18h

Par Manuel Moliner, conservateur en chef du Patrimoine et directeur du service archéologique, musée d'Histoire de Marseille

Les fouilles archéologiques entreprises au quartier du Panier depuis 1985 ont confirmé les origines de la Cité grecque vers 600 av. J.-C. comme l’occupation continue du site jusqu’à nos jours. Des investigations “hors les murs antiques” ont révélé l’importance chronologique et sociétale du monde des morts sous les remparts. Le “hasard” des découvertes et l’importance des archives du sous-sol ont renouvelé la connaissance de Marseille antique toujours documentée par les fouilles actuelles. La période romaine, malgré les travaux de Fernand Benoit après guerre puis le grand chantier de la Bourse dans les années 80, était peu étudiée car Massalia la grecque focalisait l’attention des chercheurs. La rigueur de l’archéologie urbaine de nos jours avec la mise en évidence d’une romanité forte, omniprésente, a conduit à reprendre la question dans des recherches thématiques comme les mobiliers, l’habitat domestique avec ses pavements de sols particuliers, l’urbanisme, hérité de la ville grecque mais avec des nouveautés et les nécropoles. Ces sites archéologiques ont été rigoureusement fouillés mais l’état de conservation des vestiges, dégradés par le temps et par les hommes ne permet pas leur mise en valeur sur place. La diffusion des connaissances écrites et maintenant numériques en restitue toute l’importance scientifique et la grandeur patrimoniale. Les monuments de Massilia que l’on découvre aujourd’hui aux Docks romains et au Port Antique, comme ceux disparus, témoignent parfaitement de la spécificité de la ville romaine.

 

Accessible également en live et en replay sur la chaine youtube Musées de Marseille
Sur réservation au 04 91 55 36 00 / musee-histoire@marseille.fr. Attention jauge limitée en raison de la crise sanitaire.

Samedi 29 janvier 2022 à 14h30

Ce parcours à travers le Musée d’Histoire invite à repérer les traces de polychromie sur les statues protohistoriques, antiques et médiévales, puis à réfléchir sur les raisons pour lesquelles la sculpture sur pierre a cessé d’être peinte à partir de la Renaissance.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)

Sans réservation

 

Samedi 29 janvier 2022 à 14h30

Ce parcours à travers le Musée d’Histoire invite à repérer les traces de polychromie sur les statues protohistoriques, antiques et médiévales, puis à réfléchir sur les raisons pour lesquelles la sculpture sur pierre a cessé d’être peinte à partir de la Renaissance.

Tarif (adultes) : entrée des collections gratuite + 3 euros (visite guidée)
Tarif moins de 18 ans : entrée des collections gratuite + 1,50€ (visite commentée)

Sans réservation

 

Pagine

Abbonamento a RSS - Musée d'Histoire de Marseille